aucun commentaire pour l'instant

Une manche de Coupe du Monde argentée

Tu commences cette 3ème étape avec la vitesse par équipe. Après les Qualifications, l'équipe de France est classée 3ème en 43''570, comment as-tu vécu cette manche ? 

Quentin Lafargue : La composition de l'équipe était nouvelle pour nous tous. Seb a repris du service au poste de démarreur et Rayan était de retour en 2. La manche s'est bien passée, je me suis assez bien senti sur toute la phase de départ, malgré un bon chrono de Seb en 1 et de Rayan ensuite. Cependant mon tour, le 3èmeet dernier tour en solo) a été assez difficile physiquement. Malheureusement, mon chrono personnel lors de ce tour a donné raison à mes sensations. Le temps et le classement de l'équipe a été plutôt encourageant, mais à titre personnel, j'étais assez mitigé. 

Moins de 30min après, tu étais déjà en selle avec tes coéquipiers pour la course du premier tour. Peux-tu nous raconter cette récupération expresse et la course du premier tour?

QL : Le premier tour est finalement arrivé très vite. D'après le coach il y a eu 26 min entre les deux courses.... Cela n'arrive jamais d'avoir si peu de récupération, d'autant plus que nous n'étions que 3 dans l'équipe et que l’on n’a pas pu faire tourner le finisseur. J'avais encore le rythme cardiaque très élevé lorsque je suis arrivé sur la ligne pour le départ. Seb démarre plus rapidement, Rayan accélère aussi le rythme, mais moi j'ai explosé dès la fin du premier tour. Ce manque de temps de récupération a été fatal pour moi. Nous avons perdu le match et avons été finalement classés 5e du tournoi. Rageant, car nous avions le podium dans les jambes !  

4-Dès le lendemain, tu enchaines avec l'épreuve du kilomètre. Après avoir fini meilleur temps des Qualifications (1:00.657), tu décroches la médaille d'argent en finale, es-tu satisfait de ce résultat?

QL : Mon sentiment est encore un peu spécial à l'égard de ce tournoi de Kilomètre. Sur le coup, j'ai été extrêmement déçu ! Passer si près d'une victoire en coupe du monde (0,015 sec) c'est super rageant ! Mais avec un peu de recul, il y a des enseignements à tirer de ce tournoi. Je m'étais fixé l'objectif de réaliser un chrono rapide au passage à la mi-course (500m) dans le but d'automatiser ce départ. Car pour moi, il faut que je sois capable de démarrer à cette vitesse si je veux faire moins d'une minute à la "borne" un jour. Et ce qui est très positif, c'est que j'ai réussi à le faire sur la finale. Alors, certes, il en manque un tout petit peu à la fin cette fois ci, mais avec plus de préparation spécifique, je me dis que je serais capable de descendre sous la minute et d'ambitionner des choses aux Championnats du Monde ! Donc je prends cette médaille d'argent et je félicite le vainqueur Joe Eilers qui gagne devant son public en plus !

La suite de la saison s'enchaîne vite avec la Coupe du Monde de Londres du 14 au 16 décembre, seras-tu au départ ?

QL : En effet, je serai au départ de la coupe du monde de Londres dans 2 semaines. Je vais participer à la vitesse par équipe et à la vitesse individuelle. Une nouvelle compétition, avec de nouvelles ambitions. L'équipe va aussi évoluer puisque Sébastien ne sera pas avec nous. En attendant, focus sur la préparation et départ le 11 décembre pour Londres !  

Les commentaires sont fermés.