aucun commentaire pour l'instant

Une période particulière

Comment as-tu vécu cette période si particulière ? 

QL :  Ça s'est relativement bien passé. J'ai la chance d'habiter dans un appartement qui bénéficie d'un extérieur et avec les beaux jours que l'on a eu durant le confinement, j'en ai profité!!! 

As-tu réussi à t’entraîner ? Si oui, comment t’es tu organisé ?

QL : Je suis bien équipé pour m'entrainer avec un Wattbike et de quoi faire ma musculation. La FFC m'a prêté du matériel pour la musculation me permettant de bien travailler ! Concernant l'organisation, j'ai essayé de maintenir une activité similaire à ce que l'on fait au quotidien, mais ce n'était pas forcément facile tous les jours. Seul, c'est quand même bien différent de ce que nous faisons de manière générale avec mes coéquipiers. 

Tu as appris le report des Jeux Olympiques de Tokyo pendant le confinement. Quel a été ton ressentiment lors de cette annonce ?

QL : Dans ce contexte si particulier,  je m'attendais à une décision comme celle là. Il était important que le CIO se positionne et ne laisse pas les athlètes dans l'incertitude. La priorité est, et restera la sécurité sanitaire. Dans ce contexte, la bonne décision a été prise. 

Comment vas-tu après une semaine de déconfinement ? Quels ont été les changements pour toi ? 

QL :Il y a peu de changements à court terme car je continue de m'entrainer chez moi. J'ai cependant la possibilité de retrouver l'extérieur pour mes séances sur route et ça c'est top! Dans mon quotidien, je vais également recommencer à intégrer des soins avec mon Kiné. Mais je reste un peu frustré car le déconfinement ne rime pas avec une reprise de l'entrainement sur piste... Celle-ci est normalement prévue au vélodrome le 15 juin prochain. 
 

Enfin dernière question, avez-vous avec l’équipe de France, une idée des compétitions à venir pour cette année ?

QL : Pour l'instant, aucune information. La priorité de l'UCI était certainement la route dans un premier temps, nos modifications de calendriers seront connues dans les semaines qui viennent. Je ne me prends pas trop la tête avec ça. Inutile de spéculer, on se préparera dès que nous saurons où nous allons.