aucun commentaire pour l'instant

Une nouvelle saison qui démarre

La saison 2017-2018 s’est achevée après les Championnats du Monde d’Apeldoorn. Après de courtes vacances, Quentin retourne à son quotidien de sportif de haut niveau avec une phase d’entrainement intense pour préparer la nouvelle saison…

Tu as retrouvé l’entraînement mi-avril après une brève coupure. Comment se passe cette préparation de début de saison? 

Quentin Lafargue : J’ai repris l’entrainement à la mi-avril après un stage organisé par notre staff à la montagne. La préparation se passe très bien. On prend le temps de vraiment développer nos qualités, ce qui est plus difficile à faire en pleine saison. Ces mois d’entrainements représentent les fondations de la saison à venir!

Cette saison marque également l’ouverture des qualifications pour les JO 2020 à Tokyo, peux-tu nous expliquer comment cela fonctionne?

QL : En effet, nous entrons à partir des Championnats d’Europe (début aout à Glasgow) dans la phase des qualifications pour les JO de Tokyo 2020 et qui s’achèvera à l’issue des Championnats du Monde 2020 à Berlin. La stratégie pour l’équipe de France est assez simple sur le papier. Nous devons entrer dans les 8 meilleures nations mondiales en vitesse par équipe. Ce classement nous donnera accès à une qualification en vitesse par équipe mais aussi à la validation de 3 quotas individuels. Chacun des titulaires de la vitesse par équipe pourra donc être choisi par la fédération pour 1 ou 2 disciplines individuelles en fonction des résultats obtenus tout au long des 2 années de qualifications. Cependant il ne peut y avoir plus de 2 français dans chaque épreuve individuelle.

Ton retour à la compétition aura lieu à Londres lors de la World Cycling Revivale Festival, une compétition de vélo à l’ancienne…

QL : Mon retour à la compétition aura lieu à Londres en effet pour une compétition assez inédite. C’est la 1ère édition et je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Il y a des chances pour que cela ressemble à ce que l’on peut voir au Japon! Hâte de découvrir!

Tu participes aussi au Grand Prix Izu au Japon associé à un stage de 10 jours. Idéal pour observer les futurs conditions olympiques…

QL : Effectivement, j’irai ensuite au Japon pour un GP international avec aussi pour objectif de prendre quelques marques sur place en vue des JO. Je suis très heureux d’aller découvrir le Japon. En dehors des JO, cela fait très longtemps que j’ai envie d’aller au Japon!! Ce devrait être une expérience très enrichissante.

Enfin début août, les Championnats d’Europe de cyclisme sur piste 2018 seront organisés à Glasgow, en même temps que les Championnats d’Europe d’athlétisme, de natation, de gymnastique… un petit air de mini JO? 

QL : Le premier gros objectif de cette saison 2018/2019 sera en effet les Championnats d’Europe à Glasgow. Plusieurs disciplines seront au programme, c’est quelque chose de nouveau. À titre personnel, je vois cela plutôt d’un bon oeil, car des sports comme l’athlétisme ou la natation sont très médiatiques en France, de ce fait notre sport devrait donc bénéficier de cette couverture médiatique et ce sera une bonne chose!!!

Les commentaires sont fermés.