aucun commentaire pour l'instant

1ère Médaille Française aux Mondiaux de Hong Kong

Mercredi 12 avril, entrée en piste des sprinteurs pour la Vitesse par équipe

Lors des qualifications, l'équipe de France se présente sur la ligne de départ, composée de Benjamin Edelin en 1, Sébastien Vigier en 2 et Quentin en 3. Avec un chrono de 43''390, les français réalisent une très belle performance en terminant deuxième, derrière les néo-zélandais (43''267), champions du monde en titre et vice-champion olympique à Rio. "La journée commence idéalement avec une course de qualif au delà de nos espérances! Avant le départ, j'avais un peu la pression, tous d'ailleurs! Les sensations n'étaient pas dingues à l'échauffement mais j'ai réussi à rester hyper impliqué et concentré dans ce que je faisais. Notre temps, 43"390, est notre record et c'est un chrono mondial!!! Surtout que les chronos sont très rapides pour un championnat du monde post olympique!!" 

IMG_8361

IMG_8405

Pour le tour suivant, François Pervis remplace Quentin dans le trio tricolore.

Ce choix stratégique est décidé par Herman Terryn et Clara Henriette, les coachs de l'équipe de France de Sprint, avant le début du tournoi. "C’était décidé que Francois rentre pour les demi-finales. J'étais à bloc derrière lui et l’équipe, persuadé aussi qu'il pouvait aller plus vite que moi et que ce serait génial pour l'équipe!!! Car cela nous donnerait certainement accès à la finale 1-2." Les français réalisent une nouvelle fois une belle course (43"645), éliminent l’Australie et se qualifient pour la petite finale avec le 3ème meilleur temps derrière la Nouvelle-Zélande (43"183) et la Hollande (43"481). Ils concourent pour la médaille de bronze contre la Pologne. "Malgré un faux départ, ce fut une belle perf collective! Ils battent les australiens et nous donnent accès à la finale 3-4. "

Juste le temps de souffler et les français sont de nouveau sur la piste.

Pour la finale 3-4, l'équipe de France retrouve le premier trio de la journée (B. Edelin, S. Vigier et Quentin). "Francois fait un super temps en 3 mais un peu moins bien que moi, du coup les coachs m'annoncent que je courrai la finale. Notre stratégie a été relativement intelligente, car le 3e coureur est l'homme le plus impacté physiquement. En alternant on se préservait." Très bien lancé par B. Edelin puis par S. Vigier, Quentin attaque le dernier tour de piste très légèrement derrière Mateusz Rudik, le troisième coureur polonais. Mais Quentin remonte ce retard et passe la ligne d'arrivée en premier. Les français remportent une belle victoire et une très belle médaille de bronze. "En finale, motivés comme jamais, on a tout donné et surtout rien lâché! Cette médaille on avait le droit d'y croire et il ne fallait pas en avoir peur! On est allé la chercher tous ensemble!!! On est tous super contents, et au delà de nous quatre, c'est toute la FFC qui se réjouit de cette médaille et de notre état d'esprit !!" 

IMG_8407

Les commentaires sont fermés.