aucun commentaire pour l'instant

Les Championnats de France 2018 sur la piste de Hyères

Moins de deux semaines après les championnats d’Europe, tu enchaînes avec les championnats de France. Comment s’est passée cette période entre les deux championnats ?

QL : La période a été très rapide, puisque en rentrant de Glasgow, nous sommes passés par Paris 3 jours pour repartir dans le sud à Hyères. Le programme était donc orienté sur une récupération maximale. 
 
Tu commences ta compétition avec le kilomètre et une médaille d’argent malgré une petite glissade au départ...
 
QL : À vrai dire, je ne me souviens pas du tout de cette glissade et je suis convaincu qu'elle n'a pas eu d'impact sur le résultat final. Je termine 2ème avec un super chrono, j'avais envisagé que la gagne se jouerait en 1'01'8, et finalement nous sommes allés encore plus vite. Malgré le bon chrono, je suis très déçu car j'avais beaucoup d'ambition pour cette épreuve, où je ne récolte que la médaille d'argent. C'est le jeu!
 
Le deuxième jour de compétition est dédié à la vitesse individuelle, une épreuve que tu pratiques peu en compétition...  Peux-tu nous détailler un peu plus ce début de journée ?
 
QL : En vitesse, je fais le 5ème temps en qualifications. J'espérais mieux, mais avec peu de pratique, c'est assez normal. J'avais vraiment pour ambition d'aller accrocher un podium. Après avoir gagné en 1/8ème et en 1/4 de finale,  j'accède aux demies finales où je coure contre Seb.
 
Tu rencontres S. Vigier meilleur chrono des qualifications en demies-finales puis G. Baugé, deuxième temps des qualifications, pour la médaille de bronze. Comment prépare-t-on des matchs contre  ce type de coureurs?
 
QL : En 1/2 finale, face à Seb, j'avais vraiment envie de l'embêter et de lancer de très loin pour essayer de le fatiguer. Malheureusement, Seb était très fort et je n'ai rien pu faire. Contre Greg, j'avais observé ses matchs depuis le début de la journée. Au fur et à mesure, j'ai perçu que cela devenait physiquement difficile pour lui. J'ai donc essayé de courir sur mes qualités de résistance en lançant mes sprints de très loin pour le battre et aller chercher la médaille de Bronze. 
 
Tu termines cette journée avec une nouvelle médaille, de bronze cette fois-ci. Quel est ton sentiment sur ton épreuve de vitesse?
 
QL : Avec ce nouveau podium, je suis vraiment content, même si j'aurais vraiment aimé aller plus vite au 200m, pour ne rencontrer Seb qu'en finale si tout se passait bien. À moi de travailler pour être plus rapide à l'avenir !!!
 
L’épreuve de Keirin est au programme de cette dernière journée de compétition et chose peu commune, tu termines 2ème ex æquo avec R. Halal...
 
QL : En keirin, j'ai vraiment couru et espéré gagner jusqu'au bout! J'ai,  je crois,  fais une belle course. Je me suis concentré sur ma course plus que sur celle des favoris. Cette médaille d'argent est finalement une belle récompense. On s'en souviendra peut être, car je termine exaequo avec Rayan, une première aux championnats de France!
 
Tu clos ces championnats de France, avec trois médailles en trois d’épreuves, place à un repos bien mérité maintenant ?
 
QL : Le bilan de ces championnats de France est bon, même s'il me manque un titre. J'ai bien mérité mes vacances avant de repartir début septembre à Saint Quentin. 

Les commentaires sont fermés.