aucun commentaire pour l'instant

De Glasgow à Apeldoorn

Glasgow retrouve la Coupe du Monde de Cyclisme sur Piste…

La nouvelle saison de la Coupe du Monde débute avec une première étape au Sir Chris Hoy, Vélodrome de Glasgow en Ecosse. Quentin entame cette compétition par l’épreuve de la vitesse individuelle.

Huitième temps lors des qualifications sur 200m lancé, Quentin accède rapidement au 1/4 de finale du tournoi. Opposé au Russe Pavel Yakushevski, Champion d’Europe en titre, Quentin ne réussit pas à faire mieux que lors des Championnats d’Europe et est éliminé en deux manches. Suite aux courses de classement, Quentin finira le tournoi de vitesse individuelle à la 8ème place.

Après une journée de repos, Quentin retrouve la piste, accompagné de Benjamin Edelin et Sébastien Vigier pour la vitesse par équipe. Une équipe en construction, puisque Kevin Sireau, présent lors des Championnats d’Europe est remplacé par Benjamin Edelin.

Le premier tour des qualifications se déroule sans encombre pour notre trio tricolore qui réalise le 4ème temps. Lors du second tour, l’équipe de France est opposée à l’équipe de Russie. Pour accéder en grande finale du tournoi de Vitesse/Equipe, les Français doivent absolument gagner leur match contre les Russes, mais aussi réaliser l’un des 2 meilleurs chronos parmi tous les vainqueurs. Une très belle course et un chrono de 43’’9, très satisfaisant, permet aux français d’accéder à la grande finale, opposé à l’équipe de Grande Bretagne. Soutenue par leur public, la Team GB remporte la médaille d’or en 43’’479. L’équipe de France termine 2ème et médaillée d’argent lors de cette première manche de Coupe du Monde en 44’’414.

« Soudée et assez homogène, cette équipe a déjà montré de belles choses et ce premier podium donne envie d’aller encore plus vite la semaine prochaine à Apeldoorn !!» Rapportait Quentin, à l’issue de cette belle journée de compétitions.

Qui se poursuit à Apeldoorn. 

Au lendemain de la dernière journée de compétition à Glasgow, Quentin et tous les membres de l’équipe de France s’envolent pour la ville d’Apeldoorn aux Pays-Bas. Le vélodrome Omnisport d’Apeldoorn a déjà accueilli les Championnats du Monde en 2011, mais c’est sur un parquet complètement rénové que les coureurs auront la chance de rouler. Quentin sera au départ de la vitesse par équipe (associé une nouvelle fois à Sébastien Vigier et Benjamin Edelin) et du Keirin.

La suite ressemble beaucoup à l’épreuve de Glasgow disputée une semaine plus tôt. 3ème meilleur chrono des qualifications (44’’241) puis vainqueurs des espagnols et 2ème temps du 1er tour en 44’’189, les français ont de nouveau rendez vous avec les britanniques en grande finale. Ils sont à nouveau battus, 45’’092 pour les français, 43’’860 pour les anglais. Cependant, les français confortent leur deuxième place au classement général de la Coupe du Monde.

Pas le temps de souffler pour Quentin, puisque la compétition continue dès le jour suivant avec le keirin, épreuve qu’il n’a plus disputée depuis les Championnats de France en septembre dernier. Tout commence idéalement puisque Quentin remporte sa 1ère course. En demi finale, moins en réussite, il termine à la 5ème place et est très déçu de ne pas accéder à la grande finale car seulement les 3 premiers coureurs sont qualifiés. Quentin doit se contenter de la petite finale pour déterminer les places de classement de 7 à 12. Très bien « emmené » par l’anglais Joe Truman, Quentin réussi à le remonter dans la dernière ligne droite et remporter cette petite finale. Il termine donc 7ème.

« Je suis très très déçu pour le Keirin. Je me sentais vraiment bien et j’espérais beaucoup plus de ce tournoi. J’ai été un peu trop attentiste en demie, et ça ne passe pas… Je suis quand même content d’avoir remporté cette dernière manche. Au final, j’aurai quand même gagné 2 manches aujourd’hui (rires)… Ca ne me console pas, mais c’est important de gagner quand on le peut. Même si ce n’est pas la finale pour la première place. »

Le bilan est assez satisfaisant pour ce début de saison. Il y a de très bonnes choses à retenir, notamment en vitesse par équipe. Cependant, il reste beaucoup de travail à effectuer et Quentin pense déjà à la prochaine compétition.

Rendez vous sur la piste en 2017!!

Les commentaires sont fermés.