Les Débuts

diapositive1

Quentin est originaire de Mazères en Gironde(33).

Il signe sa 1ère licence en 2003 et reste fidèle à son premier club, le « Vélo Club Pays de Langon », jusqu’à la fin de la saison 2013.

De 2014 à 2016, Quentin passe dans les rangs du VC Saint Antoine la Gavotte situé dans le sud de la France aux Pennes Mirabeau dans le comité régional de Provence.

Très attaché à sa région d'origine, l’Aquitaine, Quentin est de retour en gironde depuis la fin d'année 2016.

Il est aujourd'hui licencié au club des « Girondins de Bordeaux Cyclisme».

Entrée à l'INSEP

 

Sans titre-8

Quentin a été pensionnaire de l’INSEP à Vincennes dès ses 15 ans, de 2006 à 2013. L’NSEP est le lieu où les sportif(ve)s de haut niveau français(e)s sont formé(e)s et s’entrainent.

 

Du basket à l’athlétisme en passant par le cyclisme sur piste, cette institution voit passer dans ses rangs les plus grands noms du sport Français : Christine Aaron, Tony Parker, Teddy Riner ou encore Jo-Wilfred Tsonga, et bien sûr les plus grands du cyclisme sur piste avec, entre autres, Felicia Ballanger, Florian Rousseau et Arnaud Tournant.

 

A l’INSEP, Quentin a pu bénéficier d’une structure lui permettant de suivre une formation scolaire en parallèle. Il obtient son Baccalauréat STG en 2009, puis devient éducateur sportif en 2011 en validant le BEESAC 1er degré. Il préparait un diplôme de journaliste sportif avant de se consacrer pleinement à son sport.

Un Nouveau Centre national de Cyclisme

Sans titre-7

La France s’est donnée les moyens de ses ambitions avec le Vélodrome National de Saint-Quentin-en-Yvelines (78), inauguré le 30 janvier 2014, sur la commune de Montigny-le-Bretonneux. Cet écrin, parmi les plus beaux vélodromes au monde, accueille au quotidien l’Équipe de France Olympique de cyclisme sur piste.

A raison de 30 heures d’entrainements par semaine, Quentin a eu la chance d’être accompagné par les entraineurs de la Fédération Française:

Florian Rousseau (2006 à 2013), Justin Grace (2013 à 2014) puis le binôme Laurent Gané et Franck Durivaux (2014 à 2016). C’est Herman Terryn qui porte depuis peu la responsabilité de Sélectionneur du sprint de la Fédération Française pour les 4 prochaines années. Aujourd’hui, Quentin est un Sprinteur sur piste à plein temps.

Champion d’Europe et du Monde Juniors. 9 fois Champion de France dans la catégorie Elite. En 2015, il obtient sa première médaille de Bronze aux Championnats du Monde Elite dans l’épreuve reine de la Vitesse individuelle. En 2016, il récidive avec une nouvelle médaille de Bronze aux Championnats du Monde dans l’épreuve du Kilomètre et décroche aussi le titre de Champion d’Europe dans la même épreuve.

En piste pour TOKYO 2020

Sans titre-9

 Après sa non-sélection pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, Quentin prend le temps de se remettre en question.

Une période difficile dans sa jeune carrière mais pendant laquelle il a pu compter sur le soutien de la Fédération Française de Cyclisme, de ses proches et de ses partenaires.

Nouveau départ : conserver ce qui a fonctionné, porter haut le projet de la Fédération Française et faire évoluer ce qui doit l’être. En partenariat avec Vincent Jacquet (DTN) et la Fédération Française, il élabore un  projet de performances et s'entoure d’une équipe dédiée à son ambition.

À tout juste 26 ans, il a le potentiel pour faire briller le maillot tricolore de l’équipe de France et ses valeurs au plus haut niveau.

La machine est lancée. Quentin est désormais dans une nouvelle Olympiade avec en ligne de mire TOKYO 2020.